Way Of Life

17 Janvier 2021

Les Tunisiens sont-ils capables de survivre au XXIème siècle ?

Les Tunisiens sont-ils capables de survivre au XXIème siècle ?

On peut se dire que non, les tunisiens sont dotés d’un QI einsteinien et que cet article est à jeter aux ordures. Mais, la réalité finit souvent par nous rattraper. Racisme, misogynie, égoïsme et surtout, peur de l’inconnu et du différent, le tunisien lambda semble vivre dans sa bulle. Il aime revoir les épisodes de Choufli Hal, manger un bon lablebi et traiter toutes les femmes qui montrent 2cm carrés de chair de pute. Voilà, this is Tunisia.

 

Twensa ou noss

 

On assiste à un abrutissement mis en œuvre par une politique qui prône la bêtise et l’inexistence de la réflexion. C’est justement ce qu’on voit aujourd’hui dans la télévision tunisienne. Les émissions qu’on y passe ne véhiculent que le conflit et la haine, les sujets sont inintéressants et le débat tourne généralement au vinaigre –puisqu’on cherche le buzz et non la communication-. Les émissions culturelles ont cédé le pas à des plateaux où l’on rigole sur l’orientation sexuelle d’un tel tout en faisant l’éloge d’une « virilité » passéiste et tout en taclant une femme dite « libérée ». Bref, notre télévision est à la fois un miroir grossissant des défaillances de notre société mais aussi, son précepteur de débilité. 

 

Les teletubbies de la politique

 

Le second miroir de notre chère société est bien sûr le Parlement sacro-crétin. Chaque jour, on y recense des pépites. Les clashs nous prouvent qu’on est dans une cours de récré, les bonbons en moins. Bref, avec leur manque de discernement et de lucidité et leurs réactions à chaud, nos chers politiciens, nous prouvent chaque jour qu’on vit dans un Twitter géant. Mais nos amis de la classe poly-tiques ne font pas l’exception. Dans la rue, les gens hurlent, les gosses se donnent des coups, les filles se jalousent et personne n’est content. On est dans le jugement perpétuel.

Et pendant ce temps, sur la planète Terre ?

 

 

On pense consommation éthique et recyclage pour minimiser les ravages de la pollution alors que le tunisien mainstream sort avec un caddie qui déborde de choses inutiles, de produits qu’il finira par jeter à la poubelle et d’un compte en banque creusant dans le négatif. Il veut épouser une vierge alors qu’il couche à droite et à gauche, il traite son voisin de PD mais montre son bidule à son meilleur pote et il fantasme sur une russe maigrelette mais harcèle sa copine pour qu’elle augmente « la taille de ses fesses », i7ib illa7ma. Bref, le tunisien est miné de paradoxes ce qui n’est pas une tare mais le fléau qui nous submerge depuis des années, c’est l’entêtement. On s’entête à dire qu’on est des winner et des warrior alors qu’on ne se remet pas en cause et qu’on jouit d’une mauvaise foi exemplaire.

Il est peut-être temps de (re)faire fonctionner ses neurones, non ?

 

Ze Brune Patate

 

 

 

 

Prison pour Rania Amdouni : une claque pour la jeunesse et les ...

 La satence vient de tomber, lourde et sans appel : Rania Amdouni, artiste féministe de la ...

Tunisie | Un système autoritaire et conservateur en guerre contre sa ...

S’il y a bien quelque chose que l’on pensait réellement avoir acquise après la Révolution du ...

Comment augmenter la durée de vie de la batterie de ton smartphone ?

C’est sûr aandek smartphone nezel aalih avec les photos, la connexion, le chat, les appels, et ...

D'après la science, les femmes seraient naturellement ...

 Introduite en psychanalyse par Freud, à la fin du XIXème siècle

Les excuses à donner à son boss pour quitter le bureau plus tôt !

Car on est vendredi, qu'il fait moche et qu'on veut partir !