Hoa مع Heya

03 Mars 2021

D'après la science, les femmes seraient naturellement bisexuelles

D'après la science, les femmes seraient naturellement bisexuelles

 Introduite en psychanalyse par Freud, à la fin du XIXème siècle, la bisexualité est définie par le fait que " tout être humain aurait des prédispositions sexuelles à la fois masculines et féminines"

Aujourd'hui, les héritiers de l'école freudienne vont encore plus loin en postulant que toutes les femmes sont bisexuelles.

 

La parole aux scientifiques

Selon une étude américaine menée par les chercheurs de l'Université Notre-Dame (Indiana) sur un échantillon de 4000 personnes, hommes et femmes confondus. Cette expérience a duré une dizaine d'années. En effet, les scientifiques ont interrogé les participants 3 fois, durant l'adolescence, là où l'identité sexuelle est en construction, à la vingtaine et à la trentaine, ou vers "l'âge de raison". 

Et les résultats ont été surprenants. Si l'identité sexuelle du panel masculin est restée inchangée, en étant soit hétérosexuelle soit homosexuelle, celle de leurs homologues féminins était "beaucoup plus flexibles". Les femmes seraient plus ouvertes et enclines aux expériences homosexuelles et se définiraient, de fait, plus facilement, comme bisexuelles. 

Cette étude a été étayée par un sondage. Ainsi, plus de 90000 américain-e-s y ont répondu présents. Les réponses des sondés ont été plutôt attendues. Les hommes se disaient "100% hétérosexuels" alors que les les femmes l'étaient "potentiellement".

 

©femestella

 

Le mythe de la virilité, un facteur non négligeable ?

Un tel résultat pourrait aussi refléter le besoin permanent qu'ont les hommes, hétérosexuels, à prouver leur virilité via une identité sexuelle "straight". 

Vivant sous pression, la bisexualité écornerait un concept (la virilité) qui ne semble pas acquis mais en acte, comme une démonstration en continu, alors que les femmes ne sont pas sujettes à une "telle charge". 

 

©AmericanPsycho 

 

Donc ? 

Les hommes auraient donc à refouler leur bisexualité pour ne pas être dévirilisés.  En témoigne leur excitation quand leur partenaire leur propose un plan à trois, à condition, bien sûr, qu'il n'y ait pas un concurrent avec eux. Niée quand elle les touche, la bisexualité est pourtant recherchée voire encouragée quand elle nourriot le fantasme masculin hétérosexuel. 

 

Fatma SG

 

 

 

Mechichi se tape la TAP

Ce n'est pas vraiment drôle

Swatch lance une montre stylée en biocéramique

Une montre stylée et innovante

La Tunisie, 1er pays consommateur de bière au Maghreb

Pendant la pandémie, la consommation de bière n'a pas du tout été affectée, au contraire, ...