Hoa مع Heya

29 Juin 2020

Avoir un orgasme vaginal et clitoridien en même temps, c'est possible !

Avoir un orgasme vaginal et clitoridien en même temps, c'est possible !

 Décrit par les médecins comme " une contraction musculaire et neurovasculaire spasmodique à l'origine de la sensation de plaisir", l'orgasme peut aussi se dupliquer voire être à la fois vaginal et clitoridien. Sensationnel ? Oui mais à certaines conditions.

 

Orgasme vaginal + orgasme clitorien = combo gagnant ? 

Le premier est une espèce de "décharge électrique d'une extrême intensité nerveuse". Quant au deuxième, c'est une "bouffée de chaleur" qui " ravage tout sur son passage". Véritable tsunami émotionnel, l'orgasme peut même faire perdre connaissance quand il est aussi intense. Alors imaginez un double orgasme, à la fois clitoridien et vaginal ! C'est un vol direct vers le 7ème ciel et bonne nouvelle, on peut y arriver haut la main (jeux de mots à part). 

 

Travaux pratiques

Connaître son corps donc son anatomie est la condition sine qua non pour atteindre ce "double" orgasme. En effet, dans les sociétés patriarcales -la nôtre en fait évidemment partie !- les hommes mais aussi les femmes ne connaissent souvent pas ou très peu leur corps. C'est pour cette raison que l'orgasme reste une grande inconnue. Du coup, il faut, avant de se lancer à deux, (ré)apprendre à se toucher.

Injustement niée ou élaguée de la vie sexuelle, la masturbation féminine demeure LA solution ultime pour se reconnecter à son corps et avec ses sens. Ainsi, c'est en se touchant qu'on apprend à distinguer le plaisir vaginal du plaisir clitoridien. Spoiler alert: il n'y a pas de honte à se masturber, mesdames ! C'est même NECESSAIRE pour CONNAITRE SON ANATOMIE. Alors, allez-y. 

Une fois cette étape franchie, vous pourrez essayer de "combiner" les deux orgasmes. Pour ce faire, et on suppose que votre partenaire sait comment vous donner du plaisir puisque vous en avez parlé et que vous communiquez très bien, il suffit de stimuler votre clitoris pendant qu'il vous fait l'amour. Cela suppose que vous vous touchiez pendant l'acte sexuel. Et là encore, il n'y aucune règle ni aucune honte à vouloir prendre le maximum de plaisir quand on fait l'amour. 

 

Mettre KO les préjugés

Avec plus de 2,5 milliards d'orgasme par minute selon le site Global Orgasm, le plaisir, qui rappelons-le, est dé-genré, a une place prépondérante dans notre vie. Alors pourquoi s'en priver et surtout, à bas les tabous ! 

Heya