Way Of Life

29 Septembre 2020

Les cinq préjugés qu'il faut arrêter d'avoir sur les hommes

Les cinq préjugés qu'il faut arrêter d'avoir sur les hommes

 

 

 Il y a tellement de mythes autour du "sexe fort" qu'à la rédaction de Hoa, on a décider de prendre le taureau par les cornes afin de montrer que non, les hommes ne sont pas des créatures férues de sexe, de bières et encore de sexe. 

 

 

Voici cinq préjugés sur les hommes qui doivent enfin cesser. 

 

 

 

 

 

1-Les hommes ne s'intéressent pas à leur esthétique

 

C'est-à-dire que les hommes négligent leur apparence et se laissent-aller ? Voici un cliché qui nous donne envie de nous arracher les cheveux ! Addiction au sport, intérêt de plus en plus manifeste pour la mode -et perceptible via instagram où les it-boy fleurissent- et usage de soins avec beaucoup plus d'aisance qu'autrefois, les hommes prennent soin d'eux et ils ne s'en cachent plus. La raison ? Une prise de conscience générale qu'on doit notamment au milieu artistique et à une nouvelle génération décomplexée et ouverte. 

 

 

2-Les hommes ne sont pas créatifs et imaginatifs

 

Selon une enquête menée par le Statista Reaserch Department et publiée en 2019, sur les six auteurs préférés des français, quatre d'entre eux sont des hommes à savoir le regretté Jean d'Ormesson, Michel Houellebecq, Marc Lévy et Guillaume Musso. Maintenant, si on vous demandait de nous citer des artistes-peintres, vous penserez certainement à des hommes comme Dali, Picasso, Francis Bacon ou Van Gogh ? Du coup, dire que les hommes manquent de créativité n'est pas très logique. Oui les hommes tout comme les hommes sont dotés d'une fibre artistique et d'une sensibilité irrécusables. 

 

 

3-Les hommes ne pensent qu'au sexe

 

C'est ce que la "société" nous a toujours inculqué et évidemment c'est archi-faux. Certes, les hommes aiment le sexe, comme tout être sensible, donc comme les femmes. Mais le fait que leur désir soit constamment en mode plus-size et que leur libido soit toujours au beau fixe n'est qu'une manière d'alimenter le Mythe de l'homme viril, super-performant, de ce mâle impassible. Mais c'est surtout réducteur parce que la gente masculine ne pensent pas qu'au sexe comme l'explique très vite la philosophe Olivia Gazalé dans son dernier essai, Le Mythe de la Virilité. 

 

 

4-Les hommes au bureau= leader ? 

 

On a toujours en tête l'image de l'entrepreneur hyper-actif, jamais à bout de souffle, qui peut diriger cinq équipes en même temps et qui passe sa vie dans un jet privé, à enchaîner les réunions autour du monde ? Certes, il y a des leaders dans le milieu professionnel, comme dans tous les milieux mais les hommes ont aussi des émotions et ont besoin de faire des pauses. La famille compte pour eux comme elle compterait pour leur conjointe. C'est juste HUMAIN. Et c'est pour ça que dans des sociétés évoluées il y a le congé paternité ! 

 

5-Hommes= politique, foot et belles femmes ?

Encore un cliché auquel on a très vite tordu le cou à la rédaction de Hoa. Si la politique intéresse les hommes, c'est parce que depuis la nuit des temps, on parle de conquistadors au masculin et qu'on a corrélé la virilité aux conquêtes guerrières MAIS cela ne signifie pas qu'à part la politique, les hommes seraient incapables de parler d'écologie, d'art ou même de mets culinaires ! Idem pour le foot. Plusieurs mâles font de la danse, adorent par exemple la zumba et méditent. D'ailleurs, dans les salles de sport, les cours collectifs d'afro-dance et de yoga sont mixtes et les hommes y assistent volontiers. Enfin, les hommes sont beaucoup plus sensibles à une femme intelligente et drôle qu'à une femme belle mais qui ne sait pas faire la discussion. Ainsi, ils ne se limitent pas au superficiel comme le croit la majorité. 

 

Et vous, quels sont les préjugés sur les hommes qui vous énervent le plus ? Faites-les nous savoir en pianotant sur vos claviers !


Ze Brune Patate

 

 

Le business du plaisir, épargné par la crise

L’ère est à l’entrepreneuriat. Mais par où commencer et quel serait le projet qui vous fera ...