Way Of Life

13 Septembre 2020

Covid-19 : la réponse immunitaire des hommes serait plus lente que chez les femmes

Covid-19 : la réponse immunitaire des hommes serait plus lente que chez les femmes

On n'est pas tous égaux face au Coronavirus ! Bien qu'on commence à "apprivoiser" l'épidémie, les chercheurs viennent de montrer que les hommes seraient plus enclins à attraper le virus voire à en mourir. 

Une question d'immunité ? 

En effet, selon une récente étude publiée dans la revue académique

Nature, la réponse immunitaire varie selon le sexe et serait même plus lente chez les hommes. Cette donnée explique les contaminations massives enregistrées du côté masculin. 

Le Dr Iwasaki, l'un des auteurs de l'étude, a expliqué que cette expérimentation a été menée sur un panel de 17 hommes et 22 femmes ayant contracté une forme "modérée" du virus. 

Le scientifique précise qu'ils étaient en bonne santé et qu'ils ne prenaient aucun médicament. 

Oui mais encore ? 

En analysant les cellules T (les fameux globules blancs), les chercheurs ont abouti à des résultats stupéfiants: 

-La réponse immunitaire engendrée par ces cellules serait plus lente chez les hommes  et s'affaiblirait avec l'âge. En effet, chez les personnes âgées de sexe masculin, cette réponse serait quasi inexistente. 

Comment est-ce possible ? 

Etant habituées à lutter contre les agents pathogènes car prédisposées à la grossesse, les femmes ont naturellement une excellente réponse immunitaire, une réponse qui sera d'autant plus boostée si elles ont un mode de vie sain. 

Faut-il désespérer pour autant ? 

Rassurez-vous messieurs, ce paramètre a permis aux chercheurs de concevoir un vaccin sur-mesure. Marcus Altfeld, immunologiste à l’Institut Heinrich Pette et au Centre médical universitaire de Hambourg-Eppendorf en Allemagne a d'ailleurs évoqué cette possibilité dans les colonnes du Times "Vous pourriez imaginer des scénarios où une seule injection de vaccin serait suffisante chez les jeunes ou les jeunes femmes, quand trois injections pourraient être nécessaires chez les hommes plus âgés". 

Allez, on s'accroche et on n'oublie pas de sortir couverts (on parle du masque, hein)

F.S.G