Way Of Life

12 Septembre 2020

Pour ne pas annuler son mariage, il refuse de dire qu'il a covid-19

Pour ne pas annuler son mariage, il refuse de dire qu'il a covid-19

 Incroyable mais vrai ! Un jeune homme originaire de la ville de la Mahdia a organisé son mariage (jusque-là, ça va) tout en sachant qu'il éteint atteint du Covid-19. (aie)

Et comble de l'ironie, cette personne a omis d'informer son entourage de son état de santé enfin, jusqu'à ce qu'elle signe son contrat de mariage.  


Une belle connerie, n'est-ce pas ? 

Voici une énième preuve d'inconscience. En effet, après les "tbourib" quant au port de la bavette et la notion de distanciation physique qui ne fait pas partie du dictionnaire des tunisiens, on a franchi un nouveau cap dans l'inconscience collective, celui de profiter de la vie, pépère, en allant et en organisant des soirées et des fêtes, sans respecter les gestes barrières et surtout sans informer son entourage de son état de santé ! 

C'est le cas de notre jeune marié qui, faute de maturité, a contaminé deux personnes de son entourage. On rappelle que ce chiffre peut facilement grimper puisque les contaminations au COVID-19 se font en chaîne. C'est-à-dire que les personnes contaminées peuvent à leur tour transmettre le virus aux personnes qu'elles côtoient. 


Qu'en dit la loi ? 

On vous rappelle qu'en Tunisie et conformément à l’article 312 du code pénal, « est puni de 6 mois d’emprisonnement et de 120 dinars d’amende, quiconque aura contrevenu aux interdictions et mesures prophylactiques ou de contrôle ordonnées en temps d’épidémie »

Et que cette loi est d'ores et déjà entrée en vigueur. 

Donc réfléchissons à deux fois avant de nous précipter dans la gueule du Grand Méchant Covid, les gestes barrières étant notre seul outil préventif. 


Hoa Team