Way Of Life

20 Septembre 2020

El Mezoued, ce son qui nous rapproche du coeur vivant de la Tunisie

El Mezoued, ce son qui nous rapproche du coeur vivant de la Tunisie

Injustement considéré comme un art "mineur", el mezoued fait pourtant partie intégrante de notre patrimoine culturel. En effet, sous le règne de 'Habib Bourguiba, il était inimaginable d'entendre ce "genre de musique" à la radio. Banni par l'intelligentsia de l'époque, El Mezoued a retrouvé ses lettres de noblesse dans les années 90 et a vu naître des "phénomènes" comme Hedi Habouba ou encore El Hedi Donia. 

A LIRE : J'ai essayé de draguer au concert Gultrah à Yuka 

Mzewdi, ou noss

Virilisante ou dé-virilisante ? Si cette musique a été longtemps répudiée par une élite savante, c'est parce que ses paroles étaient taxées de "paroles de rue", des paroles assimilées aux voyous "bandiya" et qui manquaient d'épaisseur. Or, une chanson comme Mimti El ghalia n'est-elle pas une ode à la mère? Au fil du temps, les "mzewdiya" ont pu démontrer qu'ils étaient dotées d'une sensibilité et d'une humanité hors-pair. 

Avec eux, on n'a plus besoin de "décrypter" des métaphores pompeuses ou de faire semblant de comprendre un air de musique classique puisqu'ils nous parlent avec leurs tripes d'une réalité profonde de la Tunisie. 

Iy na3am, el mzewdi rajel ou noss et il a pleinement le droit s’exprimer à sa guise et de s'exprimer à la majorité. 

A LIRE : 10 raisons (au minimum ) d'aimer la Tunisie

Avoir la légitimité de créer 

Avec une musique comme El Mezoued (qui rappelons-le, est un instrument de musique, la cornemuse), les gens et surtout les jeunes, ont compris que la création n'était pas l'apanage d'une élite particulière. Une telle musique tord le cou aux inégalités sociales et géographiques en donnant la chance à tous ceux qui n'ont jamais mis les pieds à l'école ou qui ne savent pas jouer d'un instrument de musique, de s'exprimer. 

Aujourd'hui, "erbou5" est encore d'actualité mais une autre forme de création, qui peut s'inscrire dans la continuité du Mezoued, a fait son apparition. Il s'agit du rap. 

Etant calqué sur la frénésie de notre quotidien, le rap est devenu un moyen d'émancipation, d'expression et de réappropriation artistique, à l'instar de El Mezoued. 

Comme quoi, chaque jeunesse a ses "manies" créatrices. 

 

Fatma SG