Start' & Tech

22 Juin 2020

Gros coup dur pour la marque Celio

Gros coup dur pour la marque Celio

 Après Zara et Uniqlo, c'est la marque de prêt-à-porter masculin Celio qui peine à sortir la tête de l'eau. En effet, la chaîne de vêtements vient de solliciter une procédure de demande de sauvegarde auprès du Tribunal de Commerce de Bobigny ( France). 

 

Des pertes par millions

C'est dans un communiqué rendu public que l'enseigne a annoncé  qu'elle se plaçait "sous la protection du Tribunal de commerce avec l’ouverture de procédures de sauvegarde". Cette solution ultime lui permettra de geler ses créances pour pouvoir affronter une chute spectaculaire des ventes. Ses pertes sont estimées à 100 millions d'euros pour un chiffre d'affaire annuel de 800 millions d'euros, entre les mois de mars et de mai. 

Ce chiffre est justifié par la fermeture de ses 1585 magasins dont 300 vitrines qui sont encore fermées dans les pays où le coronavirus sévit encore. 

La marque souligne dans ce même communiqué que cette procédure ne concerne que les sociétés Celio France et Celio International, sa maison mère. Nous avons essayé de joindre la filiale en Tunisie mais pour l'heure nous n'avons pas encore d'informations concernant l'impact du Covid-19 sur Celio Tunisie.

 

Un "trou" dans les ventes

Cette situation "déstabilise la situation économique du groupe et ce, malgré une adaptation rapide de ses coûts et le recours au chômage partiel ". N'ayant pas pu trouver un terrain d'entente avec ses partenaires bancaire, le groupe a choisi de préserver sa trésorerie pendant quelques mois. Ainsi, il pourra gagner du temps et réfléchir à une stratégie de relance. 

On rappelle que même en lançant une campagne digitale, #restezchezvous...mais avec style, pendant le confinement, Celio n'a pas pu éviter un tel scénario. 

 

Fatma SG