Way Of Life

03 Avril 2019

Who's Hoa ? : Malik Nouira, l'architecte-entrepreneur 100% tunisien

Who's Hoa ? : Malik Nouira, l'architecte-entrepreneur 100% tunisien

 

En 2008, après des années de vie à l'étranger, Malik Nouira décide de rentrer chez lui. Il enchaîne depuis les projets, confiant dans l'avenir du pays.

Khéops, cela ne fait pas tunisien. C'est pourtant le nom que Malik Nouira a choisi pour son chien, adopté en 2008 lors de son retour à Tunis. Un gage de « stabilité » pour le baroudeur impénitent. L'architecte a bien l'intention de construire sa vie ici. Peut-être même la construira-t-il en préfabriqué en bois: c'est en tout cas ce qu'il propose à ses clients avec son entreprise Prefabulous.



A LIRE : Who's hoa ? Yassine Redissi, le marchand de rêve 

Né à Tunis en 1981, Malik Nouira y a vécu sa petite enfance qui a ancré son attachement au pays : « J'ai connu ici l'époque paradisiaque, où les bouteilles en verre étaient consignées, les embouteillages inexistant et les plages désertes », raconte-t-il le sourire aux lèvres. A 11 ans, il part s'installer en banlieue parisienne avec sa mère française. C'est là-bas qu'il fera ses études d'architecte, comme son père Amira Nouira. « J'ai toujours baigné dans ce milieu. Mon père m'emmenait sur les chantiers. J'ai le souvenir d'avoir été étouffé par les cigares de ses clients », raconte-t-il. 


Singapour, le coup de foudre

Au cours de ses études, Malik Nouira a effectue un semestre à Singapour. Le coup de foudre est immédiat. A tel point qu'en 2007, deux semaines après avoir reçu son diplôme, le Franco-Tunisien s'envole de nouveau pour cette cité-Etat asiatique.
Deux mois de visites touristiques et trois entretiens professionnels plus tard, le voilà embauché. Pour l'entreprise MKPL, le jeune homme se charge de la conception d'un campus scolaire à Dubaï, d'une tour de 33 étages à Singapour mais également de projets en Malaisie, au Vietnam ou à Hong-Kong. Au bout d'un an et demi, il s'interroge sur son avenir : « Je me disais soit je reste et j'oublie ma vie d'avant – parce qu'avec 7 heures de décalage horaire et 13 heures de vol, les visites amicales et familiales sont quasi inexistantes - soit je repars. » 

 

A LIRE :Who's Hoa ? Nidhal Saadi, l'humouriste engagé 


Ce sera la deuxième hypothèse. Et cette fois, il a bien l'intention de rester de façon durable. D'où l'adoption du doberman, Kheops. 
« C'était en 2008. Mon père venait de remporter le concours d'extension du musée du Bardo. C'était une opportunité incroyable. Participer à l'aménagement d'un musée national, cela arrive à 1% des architectes. » Parallèlement, Malik crée, avec un ami, une entreprise, SMPI, pour conseiller les propriétaires sur la façon de rentabiliser un terrain. La société ne tiendra pas deux ans. « Notre idée était trop en avance et notre jeune âge était un handicap », estime Malik. 


Prefabulous, la construction rapide et modulable


    © British International School Tunis

 

 

Le jeune homme n'envisage pas un départ pour autant. « J'ai un attachement aveugle en la Tunisie. Je suis persuadé que la situation va s'améliorer. D'autant plus maintenant que nous avons des maires élus. C'est eux qui vont faire changer le pays, car ils sont en contact direct avec la population et ses préoccupations. » Celui à qui l'on demande souvent pourquoi il est rentré en est sûr : « ceux qui partent reviendront désenchantés. Il y a plus de possibilités en Tunisie. En France, c'est difficile de se faire connaître. On tombe vite dans l'anonymat. »

 

 © British International School Tunis


En 2016, l'entrepreneur lance un nouveau projet qu'il mûrit en suivant la formation d'un incubateur de start-up, the Founder Institute. C'est ainsi que né Prefabulous. « Je suis d'une nature impatiente, je m'essouffle vite, j'ai besoin de voir le résultat rapidement. C'est comme cela que j'ai pensé aux préfabriqués. » La construction de la pyramide de Kheops, qui a pris plus de 20 ans, ce n'est pas pour lui.
Les préfabriqués offrent de nombreux avantages. Prêts en quelques semaines, ils ont un coût correct – 1300 à 1500 TND le mètre carré – qui n'est pas soumis aux aléas d'un chantier. « C'est comme quand on achète une voiture. On signe le devis et à la livraison, le prix est celui qui a été indiqué à la commande, sans mauvaise surprise. » Enfin, ils offrent une flexibilité énorme avec une possibilité d'extension, de réaménagement et de déménagement. Quant à l'idée que l'on se fait de préfabriqués peu confortables et carrément moches, Malik Nouira la balaye d'une main : « Je veux changer cette vision de ces cabanes de chantier. On peut faire des maisons très confortables et designs. »


L’export comme objectif

 

 


En mai 2017, le trentenaire reçoit le 1er prix du concours Bloom Master de BIAT. Les 100 000 dinars à la clé lui permettent de louer un entrepôt, de recruter et de faire un prototype. En février 2018, ce dernier est acheté par l'espace de co-working Cogite. Puis, la British International school of Tunis lui commande deux salles de classes pour la rentrée de septembre 2018. Le calendrier est serré. « C'était un véritable challenge, mais je m'en sentais capable », dit-il en avouant avoir perdu 12 kilos en deux mois. D'autant plus qu'il organise au même moment son mariage. L'architecte se tourne à présent vers l'Europe. « Le marché tunisien reste limité. Je suis six fois moins cher que les entreprises françaises », estime-t-il. Pour exporter, Malik Nouira envisage de faire une levée de fond cette année. 
Et une fois que son activité sera bien installée, il rêve d'agrandir sa maison, héritée de son grand-père. Il imagine déjà un étage en Prefabulous.

Kheops peut dormir tranquille, son maître est en Tunisie pour un moment.

 

Maryline Dumas

Les relations à distance peuvent-elles survivre au confinement

A votre avis, l'abstinence tactile peut fonctionner ?

Huawei Seamless AI, la promesse de l'interconnectivité pour ...

A nos jours, les utilisateurs sont toujours entourés d'écrans et ...

Conseils pour sauver son mois de Janvier !

"On ne peut pas être et avoir été. Mais si ! On peut avoir été un imbécile et l’être ...

Top 10 des lois insolites sur le sexe

Voici les "perles" des lois sur le sexe all over le globe terrestre

Comment connaître la limite entre drague et harcèlement ?

On ne vous le répétera jamais assez: Non c'est non