Auto & Sport

18 Septembre 2020

Les hommes, de plus en plus insatisfaits de leurs corps !

Les hommes, de plus en plus insatisfaits de leurs corps !

Des études révèlent que le corps masculin est de plus en plus dévoilé et les modèles présentés sont de plus en plus musclés et soignés . Ces messages entraînent chez plusieurs l’intériorisation d’idéaux irréalistes les amenant à autoévaluer leur apparence très négativement.  

 

 

Maigrir à tout prix ?

Sauf que le jargon de la minceur n'est pas le même chez l'homme que chez la femme. En effet, si madame se rue sur les salades et les élixirs détox, monsieur préfère les shakers protéinés et le blanc d'oeuf. Pour les hommes, le but est de faire diminuer -parfois, en usant de stratagèmes douteux et dangereux pour la santé- son pourcentage de masse graisseuse tout en développant sa masse musculaire. Pour ce faire, on pense à la musculation, à une diète pauvre en glucides et riche en protéines et on fonce tête baissée sur les compléments alimentaires. Très souvent, les hommes s'adonnent à ces pratiques sans avoir consulté un spécialiste au préalable. 

A LIRELe coaching privé, tendance bling-bling ou est-ce efficace ?  

 

 

L'obsession du corps parfait ?

Les hommes font de plus en plus de régimes, ils en parlent entre eux, n'hésitent plus à débouler au bureau avec leurs tupperweres et à décliner des sorties si ces dernières vont entraver leurs évolutions. Et bien qu'on parle de diète flexible et d'écarts autorisés, certains mâles ne lâchent rien et s'enfoncent dans leur marathon healthy quitte à flirter avec l'orthorexie -l'obsession du manger sain-.

A LIRE : CrossFit, le sport extrême et branché 

Selon une étude universitaire anglaise qui a porté sur un sondage de 350 hommes de 25-45 ans,  23% des hommes questionnés étaient tellement complexés par leur physique qu’ils ont renoncé à se rendre à la salle de sport ; 63% trouvaient que leurs bras et leurs torses étaient insuffisamment musclés et 29% pensaient à leur apparence au moins 5 fois par jour. 

Du Crossfit aux courses d’obstacles entre boue et barbelés, tout est bon pour ressembler à l’acteur Gerard Butler dans les «300». Ou avoir le «six packs» de l’un des superhéros Marvel.

 

 

En gros, la vie de certains "fit boys" tourne autour des calculs de calories, des écarts ou cheat meals à rattraper, du pourcentage de masse grasse à ne pas dépasser quand ils ne pensent pas à recourir aux stéroides pour jouir d'une transformation physique spectaculaire en un temps record. 

Oui, les hommes portent un lourd fardeau, celui d'une charge mentale esthétique imposée par une société toujours plus performante, toujours plus endurante, jamais satisfaite. 

 


 

Ze Brune Patate

Le business du plaisir, épargné par la crise

L’ère est à l’entrepreneuriat. Mais par où commencer et quel serait le projet qui vous fera ...