Auto & Sport

21 Novembre 2019

Les Aigles de Carthage deviennent les Carthagos Eagles

Les Aigles de Carthage deviennent les Carthagos Eagles

La sélection tunisienne de football américain affronte ce weekend le Maroc dans le cadre de la coupe du Grand Maghreb. C’est la première rencontre du genre, alors que le sport vient tout juste de débarquer en Tunisie. 

Les logos des équipes s’inspirent des visuels de la NFL, la ligue américaine. Lointaine cousine qui brasse des milliards de dollars chaque année. Au Maghreb, le football américain en est encore à ses débuts, mais des pionniers font tout pour en populariser la pratique. 

Cheveux noirs gominés, ramenés en arrière, une tête posée sur de larges épaules où on imagine, sans mal, les protections du footballer américain, Amine Ben Abdelkarim, 37 ans,  multiplie les casquettes. Il est à la fois président-cofondateur de l’Association Tunisienne de Football Américain, joueur de la sélection et organisateur de la toute première rencontre entre la Tunisie et le Maroc. Il est ce chaînon manquant entre le football américain et la Tunisie, entre la sauce barbecue et la harissa. Grâce à l’évènement qu’il organise, il espère faire connaître son sport dans son pays, où, jusqu’à présent, il kora est roi. 

American way of life 

Amine voulait un vrai show à l’Américaine, un mini Super Bowl, il a dû revoir ses ambitions à la baisse. « Rihanna était intéressée mais elle était occupée. J’ai pas voulu trop la déranger, par respect (rires). Mais il y aura des cheerleaders à la tunisienne ». Un DJ est même prévu pour le « half-time show ».

Amine est entré dans ce sport par la culture. Ce Tunisien qui vit en France depuis sept ans avait toujours été fasciné par l’image du quarterback des films hollywoodiens. En France, où il y a de nombreuses équipes, il pu s’inscrire dans un club. C’est en rencontrant des joueurs étrangers et notamment maghrébins, qu’il a l’idée en 2016 de recruter des Tunisiens pour monter une sélection. « Des Marocains, des Egyptiens m’ont dit qu’ils avaient une équipe nationale, je me suis dit que ce n’était pas normal que la Tunisie n’en ait pas. » Les joueurs des Carthagos Eagles, c’est le nom de la sélection tunisienne, sont tous issus de la diaspora. 

Nouvelle étape

« C’est fou, on en parlait en avril et ça y est on y est. » Le coach de l’équipe se frotte encore les yeux pour y croire. Il parle anglais avec un fort accent américain. Ça fait trente cinq ans qu’il est entraîneur. Quand il s’empare du micro, on pourrait se croire sur un terrain de NFL. « Je pense qu’il n’y a d’avenir pour ce sport que si on le construit. Nous sommes en train de poser des fondations solides en Tunisie et les possibilités sont sans limites parce que nous sommes au début », assure Cevin Conrad habitué des grands discours pour motiver ses joueurs le long des terrains. Il est venu ici, « for free »,  gratuitement.

Dans l’organisation beaucoup de bénévoles. « La source première de financement ce sont les joueurs eux-mêmes, le président, le vice-président… L’association finance presque la moitié des 95 000 dinars dépensés. Le reste je le paie avec mes économies… On a eu le support de certains partenaires aussi.» Amine reconnaît avoir bien galéré. « Deux ans de travail pour réunir les fonds, pour convaincre les sponsors, pour trouver les partenaires et les personnes qui peuvent nous aider à avancer. » Il voulait « ramener l’équipe à la maison » et c’est déjà une victoire. Le résultat de la rencontre importe peu, puisque la couverture médiatique est assurée. El Wataniya a promis de diffuser en direct le match ce samedi, à 13 heures. 1400 billets sont en vente, pour assister à la rencontre au stade de M’saken.

Ismail 

Comment optimiser votre préparation physique comme un vrai champion ...

Augmenter ses performances, gagner en endurance et protéger son corps des blessures, voilà les ...

Un festival unique débarque en Tunisie: Whale's movement

  WHALE est plus qu'un festival.C'est un mouvement pluridisciplinaire réunissant plus ...

Le complexe Yüka fête ses 5 ans de joie et d'amour

 Yüka c'est un peu cette maison qui symbolise la fête.  On y démarre nos before de ...

Comment pirater un compte Facebook

Pas besoin d’être un hacker expérimenté pour avoir accès au compte Facebook d’une autre ...